Goût de France 2019

Comme chaque année, le 21 mars 2019, la gastronomie française a été célébrée dans le monde entier. 

 

Chaque année, le 21 mars, la gastronomie de France est mise à l’honneur dans le monde entier, grâce à des restaurateurs qui cuisinent des menus français dans leur établissement. Une occasion pour tout un chacun de goûter à des spécialités dans sa région, grâce à des menus composés de quatre plats et préparés dans le respect de l’environnement avec des produits de saison.

L’Institut français d’Allemagne a décliné pour la première fois en 2019 cette opération, en proposant durant toute la semaine du 18 au 24 mars diverses activités sur le thème de la gastronomie et de la francophonie, associant ainsi l’événement « Goût de France » à la fête de la francophonie célébrée le 20 mars. 

Goût de France décliné par le réseau culturel français en Allemagne, c’était par exemple…

  • à Hambourg, un menu provençal végétarien a été préparé, dans le cadre des activités de l’association « Über den Tellerrand » qui organise des rencontres entre réfugiés et locaux pendant lesquelles on cuisine et mange tous ensemble. Les réfugiés et les Hambourgeois, y compris des adolescents, ont préparé et goûté ensemble des plats aux saveurs du sud de la France. L’idée est de découvrir la vie, la culture de l’autre, mais aussi sa langue, grâce à cette rencontre autour de la gastronomie.
  • Egalement à Hambourg, un cours de cuisine a été proposé, alliant théorie à l'Institut français, et pratique, autour d'un repas (entrée, plat, dessert et boissons) au Café Amira, en présence du chef Laurent Pinkwasser, sur le thème de la Provence.
  • à Munich, un évènement combinant une conférence sur le thème du développement durable, le vernissage de l'exposition "Brut de jardin" de la photographe française Caroline Martin, ainsi qu’un buffet gastronomique élaboré à base de produits frais, de saison, issus de l'agriculture biologique et fournis par des producteurs régionaux.
  • à Stuttgart, plusieurs manifestations ont été organisées : Le 21 mars, une soirée cinéma avec le film « Les Saveurs du palais » (2012, Christian Vincent) a été organisée à l’Institut français Stuttgart, et un dîner français a eu lieu au Restaurant Fässle qui proposait un menu de 5 plats. Le 22 mars, un atelier pâtisserie parents-enfants « Cake Pops » , ainsi qu’un atelier cuisine afterwork à la française (réservé aux adultes) ont été organisés. Un apéro à la cave  "Weinhandlung Kreis" a eu lieu le samedi 23 mars. Enfin, un jeu concours Goût de France / Good France a été mis en ligne sur la page Facebook de l’Institut français Stuttgart en coopération avec Le Creuset Deutschland : les participants ont pu gagner des ustensiles de haute qualité.

En outre, le réseau des établissements scolaires français en Allemagne a également participé à l’opération grâce à plusieurs manifestations, par exemple :

  • au Lycée Français de Düsseldorf, le partage d’un repas français entre élèves voyants et malvoyants, en partenariat avec l’école LVR-Karl-Tietenberg-Schule, a été organisé. La plupart de ces jeunes malvoyants sont réfugiés en Allemagne et originaires de Syrie, d’Afghanistan ou de pays d’Afrique. Ils étaient invités à un repas français avec dégustation de fromages et de spécialités de France. Ce fut un beau moment de partage et le début d’échanges entre les deux écoles.
  • à l’Ecole de Gaulle-Adenauer à Bonn le cuisinier français Bernard Grandis a préparé un véritable menu français pour les enfants de l'élémentaire à la cantine le jeudi  21 mars 2019. Il a pu s'entretenir avec les élèves lors du repas et présenter les différents produits utilisés.
  • au lycée Jean Renoir à Munich, le cuisinier du lycée a proposé aux élèves un "Poulet Marengo" en souvenir d'une bataille remportée en 1800 par Napoléon Bonaparte à Marengo, un village de l'Italie du Nord (Piémont). La légende veut qu'à l'issue de la bataille, Bonaparte et ses généraux demandent à leur cuisinier de préparer un repas. Celui-ci est embarrassé car l'avance des troupes françaises l'ont isolé des fourgons de ravitaillement. Le cuisinier décide alors de rassembler tous les produits qui lui sont à disposition et invente ainsi ce qui deviendra le célèbre "Poulet Marengo".
  • Au Lycée Français Victor Hugo de Francfort, les élèves de l’élémentaire ont été invités à préparer un repas à l’aide de cuisiniers professionnels. L’idée était de faire découvrir aux enfants ce qu'est un repas équilibré, mais aussi d’apprendre aux enfants à découvrir des saveurs par le toucher, l’odorat, l’ouïe et le goût, et à dresser une table.  

AEFE